Automobile : première utilisation d’agrocomposite pour Lincoln

Partager cet article avec :
Lincoln
Crossover de Lincoln Motor.

Lincoln Motor, constructeur d’automobile de luxe et membre du groupe Ford, Weyerhaeuser, pionnier dans les solutions durables, et Johnson Controls, fournisseur de pièces automobiles, ont réussi à développer au terme de trois années de collaboration des pièces automobiles à base de fibres végétales. En effet, au lieu d’utiliser de la fibre de verre, ils ont utilisé de la cellulose comme renfort de polypropylène pour obtenir des pièces plus légères et plus respectueuses de l’environnement. C’est ainsi qu’une pièce partiellement biosourcée a été intégrée dans l’accoudoir de la console centrale du crossover Lincoln MKX, modèle 2014. Cette pièce est 6% plus légère qu’un équivalent en polypropylène renforcé par de la fibre de verre.

Première utilisation commerciale

Ce matériau à base de cellulose et de polypropylène avait déjà été utilisé dans le passé chez Ford pour des prototypes de véhicules, mais c’est la première fois qu’il est utilisé pour des modèles commerciaux au niveau de la Lincoln MKX.

« Le client Lincoln est quelqu’un qui apprécie le luxe, mais cela doit avoir un sens plus global » a déclaré Dan Brady, directeur du marketing de Lincoln. « Il veut être fier de sa voiture pour ce qu’elle fait pour eux, mais il veut aussi de la durabilité. Ce client est sur une marque automobile qui a un design magnifique, avec en bonus un élément qui impacte favorablement l’environnement. »

 

Partager cet article avec :