Augmentation de capital de 14,2 M€ pour Ynsect

Partager cet article avec :

La société française Ynsect, spécialisée dans l’exploitation d’insectes par bioraffinerie notamment pour l’alimentation animale a annoncé une levée de fonds de 14,2 millions d’euros. Ce tour de table a été finalisé auprès des fonds Ecotechnologies (géré par Bpifrance) et Future Positive Capital, composé de Quadia et d’actionnaires historiques comme Emertec, Demeter, New Protein Capital et de business angels. « Chez Ynsect nous produisons des protéines d’insectes qui peuvent contribuer à améliorer les systèmes d’élevage qui sont actuellement insuffisamment naturels et durables. Nous pouvons désormais nourrir des animaux avec un régime alimentaire de meilleure qualité et plus nutritionnel, tout en y réduisant la quantité de farine de poisson, et de manière plus globale, en augmentant la durabilité de la filière », indique Antoine Hubert, président de la société.

Passer à une production à échelle industrielle

Concrètement, cette somme « permettra à Ynsect d’accélérer son développement et de lancer son projet de construire la plus grande unité de production d’insectes au monde ». Une unité industrielle capable de produire au moins 20 000 tonnes de TMP (Tenebrio molitor protein), poudre protéinée et dégraissée élaborée à partir de vers de farine (Tenebrio molitor). En outre, ces fonds sont destinés à financer le renfort de capacités d’Ynsite, son démonstrateur implanté à Dole dans le Jura et opérationnel depuis courant 2016.

Un total levé de 35 M€ depuis 2011

L’entreprise Ynsect, employant environ 40 salariés, a procédé à plusieurs levées de fonds pour soutenir sa croissance. Elle a ainsi bouclé des augmentations de capital totalisant à 35 M€ depuis 2011. Parmi celles-ci, la société a procédé à deux campagnes : une en mars permettant de lever 1,8 M€, et une autre effectuée en décembre 2014 pour lever 5,5 M€.

Partager cet article avec :