Astaxanthine : Mitsubishi investit dans la culture de microalgues à Brunei

Partager cet article avec :

Mitsubishi astaxanthine2Le Japonais Mitsubishi Corporation se lance dans la production d’astaxanthine naturelle à partir de cultures de microalgues du genre Haematococcus.

A travers sa filiale MC Biotech, dont il détient 93 % des parts, le groupe va exploiter une unité de culture de microalgues à Brunei. Le groupe japonais explique que Brunei présente des conditions climatiques idéales pour la culture de ces microalgues.

Puis le Japonais Nippon Suisan Kaisha, spécialisé dans les produits marins et partenaire de ce projet puisqu’il détient 7 % de MC Biotech, sera responsable de la production et de l’export de la biomasse sèche au Japon. Une fois que l’astaxanthine sera extraite de la biomasse sèche, Biogenic, un autre partenaire, commercialisera les produits finis sur le marché local et à l’étranger.

Un anti-oxydant en forte croissance

Culture de microalgues à Brunei.
Culture de microalgues à Brunei.

L’astaxanthine est un antioxydant naturel utilisé comme complément alimentaire et matière première dans les cosmétiques et les colorants alimentaires. La demande mondiale en astaxanthine croît fortement depuis quelques années, particulièrement aux États-Unis, au Japon, enAsie du Sud-Est et en Chine.

Partager cet article avec :