Arrêt du projet européen Valchem dans le MPG cellulosique

Partager cet article avec :
Le bois comme source de cellulose.

Le projet Valchem s’arrêtera au 30 juin 2018 avec deux ans d’avance. Cette décision a été prise à la suite d’une réunion des membres du consortium Valchem. A savoir UPM, Sekab, l’Université de Darmstadt et Metabolic Explorer (Metex).

Cette décision intervient alors que Metex et UPM avaient décidé de façon bilatérale de reporter le projet de développement de production de MPG (monopropyylène glycol) à partir de sucres cellulosiques. Par conséquent, le financement de ce programme via des subventions reçues du Bio Based Industries Joint Undertaking (BBI-JU : partenariat conclu entre l’Union Européenne et un consortium d’industriels européen) s’arrêtera à cette date. Un financement de 13,1 millions d’euros par l’Union européenne avait été prévu sur la période 2014-2020 pour mener à bien ce projet.

Metex rappelle qu’il reste propriétaire de l’ensemble de ses résultats avec une option de licence pour UPM. Néanmoins, du développement de 5 molécules il y a quelque années (acide glycolique, butanol, MPG, méthionine et propanediol), il ne reste plus que le projet propanediol/acide butyrique, avec une industrialisation toujours à l’étude sur le site de Carling en Moselle.

Partager cet article avec :