Arômes : Robertet Savoury devient Nactis Benelux

Partager cet article avec :
Hervé Lecesne, président-fondateur de Nactis Flavours.
Hervé Lecesne, président-fondateur de Nactis Flavours.

Nactis Flavours apporte des précisions sur l’acquisition de Robertet Savoury, filiale belge du groupe Robertet. L’expert des arômes, des ingrédients et des matières premières aromatiques vient en effet de conclure sa 7ème acquisition depuis 2001, après avoir levé début novembre 10 M€ auprès de MML Capital qui détient ainsi 20 % de son capital aux côtés de son fondateur, Hervé Lecesne (75 %), et du management (5 %).

Installée à Schoten près d’Anvers, Robertet Savoury affiche un chiffre d’affaires 2014 de 14 millions d’euros pour un effectif de 54 personnes. Cette société est spécialisée dans les arômes de transformation (arômes de Maillard) et les hydrolysats de protéines végétales (HVP) destinés principalement aux industries des bouillons et potages, des sauces, des condiments, des salaisons et des plats cuisinés. Très impliquée dans la valorisation de la filière végétale (soja, blé, maïs…), elle réalise des développements en biotechnologie, dont notamment un process original d’hydrolyse par voie enzymatique. Elle dispose d’un outil industriel performant spécialisé dans l’hydrolyse, le séchage et divers process.

Un développement à l’international

« Cette société va nous permettre d’élargir notre gamme d’arômes et ingrédients pour l’industrie alimentaire, cosmétique et pharmaceutique,  notre portefeuille de clients en particulier en Europe de Nord, en Espagne et en Afrique noire et notre savoir-faire dans l’hydrolyse enzymatique » a expliqué Hervé Lecesne.

Daniel Faguer, qui a rejoint début novembre Nactis Flavours avec pour mission d’accélérer son développement international, a été nommé président de Robertet Savoury qui prendra le nom de Nactis Benelux.

« Cette acquisition que nous avions prévu de réaliser dès 2009 a enfin été rendue possible par l’arrivée en novembre 2014 d’un nouveau partenaire financier (MML Capital), en phase avec notre volonté de reprendre notre stratégie de croissance externe maintenant tournée prioritairement vers l’international. Cette 7ème acquisition (la première à l’étranger) va nous permettre de franchir une étape importante pour atteindre l’objectif de doublement de notre activité d’ici 3 à 5 ans en réalisant plus de 50 % de notre chiffre d’affaires à l’international », conclut Hervé Lecesne.

Partager cet article avec :