Aromatiques biosourcés : Anellotech produit à l’échelle du kg

Partager cet article avec :
L'arbre produit d'Anellotech.
L’arbre produit d’Anellotech.

La société américaine Anellotech avance dans son projet de production à bas de coût de composés aromatiques d’origine renouvelable. Après avoir démarré une unité pilote à Pearl River (New York) en décembre dernier, Anellotech met désormais à la disposition de partenaires des mélanges BTX (benzène, toluène, xylène) à l’échelle du kilogramme pour leur permettre de réaliser des essais.

Une pyrolyse catalytique rapide

La technologie d’Anellotech repose sur un procédé thermochimique de pyrolyse catalytique rapide (PCP), utilisant un réacteur à lit fluidisé et un catalyseur zéolithique. Elle a la particularité de convertir en une seule étape une large gamme de matières premières renouvelables de deuxième génération, allant de déchets de palmiers à de la bagasse de canne à sucre, en passant par des pailles de maïs ou du bois.

Une stratégie « drop-in »

Anellotech poursuit une stratégie de type « drop-in » dans la mesure où la société se propose de développer des molécules aromatiques sur base renouvelable, identiques à celles obtenues par voie pétrochimique. Pour les trois molécules retenues, les applications sont nombreuses. Ainsi le benzène permet de servir des marchés comme celui du polystyrène, du caoutchouc butyl styrène, du nylon, ou du polycarbonate. Le toluène a des applications dans le polyuréthane. Le paraxylène est surtout pressenti pour la production de PET biosourcé. « La production de BTX à l’échelle du kilogramme est une étape importante dans la démonstration de la viabilité technique du procédé PCP, qui permet de réaliser une série de réactions chimiques dans un seul réacteur », a déclaré David Sudolsky, p-dg et fondateur d’Anellotech qui en appelle à de nouveaux partenaires intéressés de pouvoir s’approvisionner en aromatiques verts à bas coût.

Partager cet article avec :