Aromatiques biosourcés : Anellotech livre des échantillons à IFPEN et Axens

Partager cet article avec :
Unité pilote TCat-8 d’Anellotech à Silsbee, au Texas.

La société Anellotech, qui a mis en service cette année à Silsbee au Texas une unité pilote de production de composés aromatiques biosourcés, vient d’annoncer une première livraison de BTX (benzène, toluène, xylènes) à ses partenaires de développement IFPEN et Axens. Ces derniers seront chargés de réaliser des études de purification afin de tirer de ce mélange du bio-paraxylène, produit chimique aromatique clé pour la fabrication de premiers prototypes de bouteilles de boissons en PET 100% renouvelables. Ce type de bouteilles intéresse tout particulièrement Suntory, groupe japonais avec lequel Anellotech travaille depuis 2012. Moins connu que ses concurrents Coca-Cola ou danone, il détient pourtant des marques de renommée mondiale comme Orangina et Schweppes pour ne parler que des sodas.

Une technologie à 100% catalytique

Pour rappel, l’unité pilote TCat-8 d’Anellotech utilise la technologie Bio-TCat, basée sur de la catalyse chimique. Elle convertit des matières premières issues de biomasse non alimentaire en aromatiques BTX, un groupe de produits chimiques renouvelables identiques à leurs équivalents pétrochimiques. Cette unité a d’ores et déjà cumulé plus de 1200 heures de production.
Outre le paraxylène, procédé Bio-TCat présente de l’intérêt pour la production de benzène et de toluène. Ceux-ci peuvent être utilisés pour fabriquer une gamme de polymères biosourcés tels que le nylon, des polycarbonates, de l’acrylonitrile butadiène styrène (ABS) et des produits chimiques tels que le LAB (alkyl benzène linéaire), qui est utilisé dans les détergents pour textiles.
« Nous continuons à faire évoluer la technologie vers la commercialisation, et l’expédition de produit de l’usine pilote pour l’évaluation en aval est une autre étape importante. Ayant collaboré avec Suntory depuis 2012 pour faire progresser le développement de bioaromatiques compétitifs, nous espérons que la production de plastique biosourcé à partir de notre procédé Bio-TCat puis la fabrication d’une bouteille 100% biologique deviendront bientôt une réalité » a déclaré David Sudolsky, p-dg d’Anellotech.

Partager cet article avec :