Arkema lance une gamme de PA-10,10 biosourcés

Partager cet article avec :

Expert dans la chimie de l’huile de ricin depuis plus de 60 ans, le chimiste français Arkema vient d’élargir son offre de polyamides biosourcés avec de nouveaux grades de PA-10,10, commercialisés sous la marque Rilsan T. Ces polymères sont fabriqués sur son site de Serquigny dans l’Eure. Le groupe explique que « le PA-10,10 est le seul polyamide à se positionner entre les PA-6,10, PA-6,12 d’une part et les PA-10,12, PA-12,  PA-11 d’autre part, tous déjà présents à la gamme Arkema ». Aux propriétés reconnues des polyamides longues-chaînes (résistance chimique, faible reprise d’humidité, propriétés mécaniques), le Rilsan T ajoute une excellente qualité de rigidité (tout particulièrement lorsqu’il est renforcé en fibres de verre), de résistance thermique, de perméabilité à l’essence et aux gaz et de mise en œuvre tout en étant jusqu’à 100% constitué de carbones renouvelables.
Initialement Arkema produisait exclusivement du polyamide 11 Rilsan, à partir d’huile de ricin. Mais cette position a été renforcée en 2012 par les acquisitions des sociétés chinoises Casda, leader mondial de l’acide sébacique (C10), intermédiaire issu de l’huile de ricin, et Hipro Polymers producteur de divers polyamides vendus sous la marque Hiprolon (PA-6,10, PA-6,12, PA-10,10, PA-10,12). Plus récemment, le groupe a pris des participations dans la société Ihsedu Agrochem, filiale de Jayant Agro en Inde, spécialisée dans la production d’huile de ricin.

Des propriétés thermomécaniques spécifiques
Les différents grades de PA-10,10 d’ores et déjà disponibles couvrent la plupart des applications dans le domaine du transport (tubes pour les systèmes de freinage camion ou lignes essence automobile, monocouches ou multicouches), des tubes industriels, des câbles, des pièces injectées dans le domaine du sport ou de l’électronique.
« Cette innovation a été développée afin de répondre aux besoins les plus significatifs de nos clients, recherchant une alternative crédible aux polyamides de haute performance, mais avec des propriétés thermomécaniques spécifiques. Grâce à notre parfaite intégration, de la matière première aux polymères, nous apportons une réponse adaptée aux besoins de capacités et de compétitivité à moyen et long termes de nos clients » précise Lionel Guerdoux, directeur de la Business Unit des polyamides de spécialités.

A noter que sur le PA-10,10 biosourcé, Arkema reste concurrencé par d’autres acteurs du polyamide comme Evonik ou EMS-Grivory. En revanche, il reste le seul producteur mondial de PA-11.

Partager cet article avec :