Appel à projets FUI : trois dossiers labellisés par le pôle IAR

Partager cet article avec :

Le gouvernement a communiqué le 22 octobre le nom des 68 projets qui seront financés dans le cadre du 16ème appel à projets FUI. L’Etat consacrera 51 millions d’euros et les collectivités territoriales et les fonds communautaires (FEDER) 42 M€ à ces projets collaboratifs de recherche appliquée labellisés par des pôles de compétitivité, impliquant de grandes entreprises, des PME, des laboratoires. Cette année, 3 projets de chimie biosourcée, labellisés par le pôle de compétitivité IAR, ont été retenus. Il s’agit des projets GreenWax, Polyol2Industry et Protalsafe.

Trois projets de chimie biosourcée

Porté par la société Denis & Fils, le projet Greenwax vise à substituer des paraffines d’origine pétrochimique par de nouvelles paraffines végétales ayant des caractéristiques les plus proches possibles, avec une disponibilité suffisante et un coût plus abordable que les paraffines végétales déjà existantes. Des applications sont pressenties dans le domaine des bougies, des films alimentaires, des cires à greffer… Outre Denis & Fils, les partenaires du projet sont : une société fabricante de papier paraffiné, l’Université Technologie de Compiègne (UTC), l’Escom, PCAS, l’Iterg, le CVG. Le budget total avoisine les 3 millions d’euros avec une aide attendue de 1M€.

Polyol2Industry est porté par la société Novance (groupe Sofiprotéol). Il a pour objectif de réunir un ensemble d’acteurs autour d’une nouvelle filière de chimie des « résines biosourcées » à base de corps gras. Ceci en utilisant des intermédiaires chimiques lipidiques de type polyols. Les marchés visés sont le bâtiment, l’emballage, les peintures, les cosmétiques. Le consortium est composé de 7 partenaires. Novance sera plus particulièrement impliqué dans la production des synthons et de polymères. Les partenaires Iterg et LCPO, acteurs amont, travailleront sur la synthèse de synthons lipidiques fonctionnalisés et l’optimisation des procédés. Ces molécules pourront être synthétisées à partir de diols, issus de la biomasse, grâce à une technologie développée par Metabolic Explorer. Soprema, Vegeplast et Polymerexpert, acteurs aval, assureront la mise sur le marché de produits finis biosourcés.
Ce projet portera sur 36 mois pour un budget de près de 3,6 M€.

Enfin, Protalsafe est porté la société Guaranteed Gluten Free. Il a pour but d’améliorer les conditions de vie des malades cœliaques (ou intolérants au gluten), affection touchant 1% de la population par une approche nutritionnelle validée et brevetée, constituée d’une offre de produits et de services innovants. Ce projet collaboratif d’un montant de 3,7 M€ sur 3 ans, réunit 5 partenaires en Picardie et en Pays de la Loire : (GGF, ABCD Nutrition, Biofortis, l’Institut Polytechnique LaSalle Beauvais et l’Inra).

Partager cet article avec :