Genopole Young Biotech Award : Appel à candidature pour la 7e édition

Partager cet article avec :
Biostart lauréat de l’édition 2016.

Le Genopole d’Evry, premier biocluster français dédié à la recherche en génétique et aux biotechnologies appliquées à la santé et à l’environnement, lance un appel à candidature pour la 7e édition du Genopole Young Biotech Award.

Ce concours a la particularité de mettre en lumière des start-up, opérant dans les secteurs de l’environnement, l’agritech, la foodtech, ou la bioindustrie, en dehors du secteur de la santé.

« Vous avez développé un concept biotechnologique original pour lutter biologiquement contre la pollution, produire des matériaux biosourcés, inventer de nouveaux bioprocess industriels moins énergivores … Quel que soit votre champ d’exploration (excepté le domaine santé), candidatez ! » résume le cluster dans son appel.

Les entreprises ont jusqu’au 2 octobre pour faire acte de candidature. Le lauréat recevra un chèque de 30 000 euros, lors de la cérémonie de remise de prix en décembre. Cette récompense sera complétée par des prestations d’accompagnement au développement de la société qui feront grimper le montant du prix aux alentours de 100 000 euros. En effet, il est prévu :

  • une installation (bureaux/laboratoires) de six mois offerts à Genopole
  • l’accès privilégié à des plateformes technologiques de pointe
  • une étude de marché
  • un pack création/développement
  • une expertise en business pitch anglais
  • une expertise en propriété intellectuelle
  • une expertise en financement de l’innova

Nouveauté cette année, les lauréats auront la chance de pouvoir intégrer les nouveaux dispositifs d’accompagnement de Genopole :

  • le Shaker conçu pour les doctorants/postdoctorants/ ingénieurs, porteurs d’un projet innovant en biotech
  • le Booster paramétré pour les jeunes sociétés innovantes (moins de deux ans) dans les domaines biotechnologiques (santé, environnement, agronomie, …)

Parmi les lauréats des années précédents, on peut citer plusieurs sociétés, désormais bien connues du monde des biotech et de la bioéconomie, telles qu’Ynsect (transformation d’insectes pour la nutrition animale), Novolyze (process biologique de contrôle sanitaire), Glowee (éclairage public par bioluminescence), Biostart (captation de micropolluants des eaux).

Biostart, lauréat 2016

Fabrice Grenard, vice-président de Biostart (lauréat de l’édition 2016) a témoigné de son expérience : « Le premier prix du concours Genopole apporte une visibilité importante… Au delà du numéraire qui est loin d’être négligeable, l’intégration au sein du biocluster permet aussi d’échanger avec d’autres startup. L’accompagnement qui nous est offert est un facilitateur pour rencontrer des business angels, des fonds d’investissement… et le prix est un gage de confiance pour les investisseurs potentiels, on l’a vraiment constaté ».

A noter que Chimex, filiale de L’Oréal qui conçoit et développe des procédés de fabrication écoresponsables en chimie fine et biotechnologie, pour la production d’ingrédients principalement pour l’industrie cosmétique, figure cette année encore parmi les principaux sponsors de cet événement.

Partager cet article avec :