Antibiotiques : Deinove s’empare de l’Allemand Morphochem

Partager cet article avec :
deinove
Emmanuel Petiot, directeur général de Deinove.

La société montpelliéraine de biotechnologie industrielle Deinove a signé l’acquisition du groupe allemand Morphochem, filiale de l’Autrichien Biovertis spécialisée dans le traitement des infections gastro-intestinales. L’opération renforce le portefeuille avec un antibiotique actuellement en phase clinique appelé MCB3837 visant à traiter les infections à Clostridium difficile sévères. « Avec cette opération, nous renforçons de manière significative notre portefeuille d’antibiotiques en développement et nos activités en santé », indique Emmanuel Petiot, directeur général de Deinove. Le composé MCB3837 peut être administré par voie intraveineuse et agit en traversant la barrière gastro-intestinale. Il est conçu pour cibler spécifiquement les bactéries Gram positif sans endommager les autres microorganismes de la flore gastro-intestinale. Actuellement en étude clinique de phase I, le composé MCB3837 devrait faire l’objet d’une étude de phase II dans les mois à venir sur un nombre réduit de patients. La Food and Drug Administration (FDA) a d’ores et déjà donné le feu vert pour des essais de phase II, et a accordé en 2016 le statut de QIDP (Qualified Infectious Disease Product) et la désignation Fast Track à ce composé.

Deinove très actif sur les antibiotiques

Suite à la réorientation stratégique initiée en 2016, Deinove s’est focalisé sur le la production d’antibiotiques à l’aide de ses déinocoques. Après avoir breveté son premier candidat en janvier 2017, il a récemment noué des collaborations dans le domaine. La société a paraphé un accord de licence exclusive avec l’Italien Naicons en mars 2018. Quelques semaines plus tard, le groupe montpelliérain a convenu d’une option de licence avec le Britannique RedX Pharma sur un programme de développement d’anti-infectieux NBTI (Novel Bacterial Topoisomerase Inhibitor).

Partager cet article avec :