Amyris lève 50 millions de dollars

Partager cet article avec :
John Melo est le CEO d’Amyris.

La société américaine de biotechnologie industrielle Amyris vient de lever 50 millions de dollars auprès de deux investisseurs privés. Elle a reçu, à parité, le soutien du groupe néerlandais DSM, avec lequel elle a récemment conclu une collaboration, et du fonds d’investissement Vivo Capital, spécialisé dans la santé et qui opère aux Etats-Unis et en Chine.
« Nous sommes ravis d’avoir le soutien d’investisseurs clés comme DSM et Vivo dans la poursuite de notre stratégie de croissance », a déclaré John Melo, p-dg d’Amyris. « Nous avons livré un premier semestre très fort et nous sommes sur la bonne voie pour réaliser notre meilleure année. Nous allons plus que doubler nos ventes de produits et nous allons continuer à développer nos accords de collaboration tout en réduisant nos pertes ».

Des revenus en forte hausse

Amyris a terminé le premier semestre en affichant des revenus de 38,7 M$, dont 21 M$ de ventes de produits et 17,7 M$ de subventions et financement de recherches. Un an plus tôt, la société n’avait engrangé que 18,4 M$ de revenus (8,1 M$ de ventes de produits et 10,4 M$ de subventions et financement de recherches).

La société américaine continue néanmoins de fonctionner sur un modèle de start-up avec des coûts opérationnels bien supérieurs à ses revenus qui se sont élevés à 87,8 M$ sur six mois, dont 29 M$ rien que pour la R&D. Au bilan, la perte nette ressort à 47,6 M$ sur le premier semestre.

Partager cet article avec :