Amyris démarre la production de Biofene au Brésil

Partager cet article avec :

La société américaine Amyris, spécialisée dans les biocarburants et la chimie du végétal, a complété fin décembre un tour de table de 42,25 millions de dollars en placement privé. Pour cela, la société a vendu 14177849 d’actions à des investisseurs déjà présents dans son capital, dont le groupe français Total. « Nous sommes encouragés par l’engagement fort et continu de nos grands investisseurs, d’autant plus que nous démarrons notre nouvelle installation de fermentation industrielle pour la production de nos hydrocarbures renouvelables au Brésil », a déclaré John Melo, président-directeur général d’Amyris. En effet, Amyris vient de lancer avec succès la production de  Biofene (nom de marque de son farnésène renouvelable ) sur le site de son partenaire Paraiso Bioenergia, à São Paulo au Brésil, à partir de sucres dérivés de canne à sucre. La société devrait tirer les premiers revenus de ce produit dès le premier trimestre de cette année. Rappelons qu’Amyris avait connu quelques difficultés opérationnelles au début de 2012. La société avait notamment décidé de recentrer sa stratégie et de diminuer ses perspectives de production et en misant sur un site unique de production. Et ce, afin d’assurer « une production fiable » et « de privilégier la qualité opérationnelle par rapport à la quantité de production » déclarait à l’époque son p-dg. Malgré ces difficultés, le groupe Total n’a jamais douté de la pertinence de la technologie développée par Amyris, au point d’accroître à nouveau sa participation dans l’entreprise.

Partager cet article avec :