Ameublement : Ikea et Neste vont imposer les plastiques renouvelables

Partager cet article avec :
Ikea veut utiliser des plastiques plus durables.
Ikea veut utiliser des plastiques plus durables.

Les deux scandinaves, Neste et Ikea, viennent d’entamer un partenariat stratégique visant à unir leurs forces dans le domaine des matériaux renouvelables, c’est-à-dire des matériaux biosourcés et recyclés.

Le partenariat combine à la fois l’engagement d’Ikea pour réduire sa dépendance aux matières premières fossiles vierges et l’expertise de Neste en solutions renouvelables. Les entreprises souhaitent surfer sur cette demande croissante de matériaux renouvelables, tout en utilisant des actifs de production déjà existants. L’objectif de Neste et de Ikea est de produire la première preuve de concept au cours de 2017.

Ce changement de paradigme passera aussi par des partenariats avec un « certain nombre » de partenaires de la chaîne d’approvisionnement. D’ailleurs les deux entreprises invitent d’autres acteurs à se joindre à leur initiative.
L’engagement d’Ikea est une étape fondamentale pour initier une redéfinition du choix des matières premières et de la façon dont seront produits les matériaux dans le futur.

A terme, son ambition est que tous les plastiques utilisés dans ses produits d’ameublement soient des matériaux renouvelables ou recyclés. Ces plastiques représentent environ 40% du total de sa consommation de plastiques consommés.

Un premier partenariat avec Newlight Technologies

En mars de cette année, Ikea avait déjà conclu un accord de collaboration avec la société Newlight Technologies dans le domaine des bioplastiques. Il stipulait qu’Ikea devait acheter 50% de la production de PHA de l’unité de 23 000 tonnes/an que Newlight possède aux Etats-Unis. Par la suite, le suédois devait disposer de droits exclusifs dans le secteur du mobilier de maison pour utiliser la technologie de Newlight. Pour rappel, celle-ci consiste à capturer des émissions de biogaz pour produire des thermoplastiques plus verts.

Partager cet article avec :