Alimentaire : Lumen développe un colorant bleu à base de spiruline modifiée

Partager cet article avec :

Lumen Bioscience, société de biotechnologie, a levé 13 millions de dollars de capitaux, dans le cadre d’un tour de table de série A, dont 11,2 M$ auprès d’investisseurs et une subvention de 1,8 M$ auprès du département américain de l’énergie (DoE). Le financement a été mené par Avista Development, BioEconomy Capital, les fondateurs de l’entreprise et d’autres investisseurs en biotechnologie de la région de Seattle. Le financement permettra d’accélérer le lancement du premier produit de Lumen en 2018.

La technologie de Lumen

Lumen Bioscience est la première entreprise à utiliser avec succès les outils de la biotechnologie moderne pour modifier de la spiruline, une algue bleu-vert largement cultivée pour des applications dans l’alimentation, les cosmétiques et les compléments alimentaires. Lumen dit avoir combiné « l’ingénierie de pointe, l’analyse de données et l’ingéniosité scientifique« .

Grâce à cette technologie, Lumen ambitionne d’utiliser la spiruline pour fabriquer des protéines et d’autres molécules à haute valeur ajoutée à grande échelle. Les plateformes biotechnologiques traditionnelles, dont beaucoup reposent sur l’usage de levures et d’E. coli, se sont révélées inadaptées à la production à grande échelle de certaines classes de protéines et d’autres produits biologiques, estime Lumen. Ce dernier précise toutefois qu’il n’introduit pas de voies génétiques étrangères provenant d’autres espèces dans ses micro-algues.

Boom de la spiruline ne 2014

Utilisés au départ comme compléments alimentaires riches en protéines, en vitamines et en antioxydant, les extraits de spiruline ont vu leurs ventes s’envoler après l’approbation de la FDA en 2014 pour une utilisation en tant que colorant alimentaire. L’intérêt des souches améliorées de Lumen est qu’elles sont en mesure de produire des quantités encore plus importantes de ce pigment protéique avec une pureté supérieure, pour des coûts inférieurs. Ceci est d’autant plus intéressant que la couleur bleue est un défi particulièrement difficile à relever avec des produits naturels, car peu de plantes en produisent en quantités récoltables. Lumen annonce d’ores et déjà que des versions plus stables de ce pigment et une palette de couleurs supplémentaires sont également en préparation.

La recherche fondamentale pour la technologie de Lumen a été menée par Matrix Genetics basée à Seattle, qui se concentrait sur la production de biocarburants dans les cyanobactéries. En avril dernier, Lumen a acquis la totalité de la propriété intellectuelle, des équipements et des produits biologiques de Matrix.

Partager cet article avec :