AkzoNobel et Itaconix annoncent une nouvelle collaboration

Partager cet article avec :

Le groupe néerlandais AkzoNobel et la start-up américaine Itaconix ont annoncé le 5 septembre un accord pour le développement conjoint de chélates biosourcés dans le domaine de la détergence industrielle et des produits de nettoyage.

Il s’agit du second accord concret conclu entre les deux partenaires depuis leur accord initial de partenariat dans les bio-polymères annoncé en début d’année. Fin août, AkzoNobel et Itaconix avaient signé un premier « accord d’application » pour des polymères biosourcés résultant de leur collaboration dans le domaine du coating et de l’industrie de la construction. Des structures ont été obtenues à partir d’acide itaconique, lui-même produit par fermentation de sucre selon la technologie d’Itaconix.

La recherche de substituts aux phosphates

Dans le domaine des chélates, les deux partenaires vont travailler sur des applications de chélates biosourcés comme substituts aux phosphates, de plus en plus écartés en raison des dispositions environnementales, pour les lessives, les produits de nettoyage de salles de bains et d’autres produits de nettoyage. Les produits qui pourraient résulter de cette collaboration seraient commercialisés sous la marque Dissolvine d’AkzoNobel.

Partager cet article avec :