AkzoNobel dévoile les 4 lauréats de son concours Imagine Chemistry

Partager cet article avec :
Les 4 lauréats du concours Imagine Chemistry 2018.

AkzoNobel Specialty Chemicals vient de révéler le palmarès de son concours Imagine Chemistry lancé en 2017. Proposé en collaboration avec le cabinet KPMG, il a pour objectif de révéler le potentiel de startups et d’équipes universitaires et de les inviter à venir nouer des partenariats avec Akzo Nobel pour amener leurs idées innovantes jusqu’à la commercialisation. Ces idées devant répondre à certains des défis les plus urgents auxquels l’industrie chimique est confrontée aujourd’hui.

Pour cette édition 2018, Rahul Dahule et Ranjeet Utikar de la start-up hollandaise Water Knight ont été récompensés pour leur technologie avancée de réacteurs d’oxydation, utilisés pour intensifier le traitement des eaux usées dans les industries à effluents complexes.
Fergal Coleman et Alexander Grous de la start-up britannique Green Lizard Technologies, en partenariat avec Dixie Chemical, ont été retenus pour leur voie biosourcée de production de glycidol. Ce composé peut être utilisé dans la production de surfactants non ioniques.
Gaurab Chakrabarti et Sean Hunt, de la société américaine Solugen, ont été récompensés pour leur procédé écologique de fabrication de peroxyde d’hydrogène, également sur base biosourcée. Il pourrait remplacer une technologie inchangée depuis les années 1930, selon AkzoNobel.
Une autre société américaine, Fero Labs, représentée par Berk Birand et Alp Kucukelbir, a été récompensée pour son logiciel d’apprentissage automatique. Il est développé pour prédire les problèmes de qualité et les goulets d’étranglement de production et améliorer les paramètres clés du procédé.

En 2017, les lauréats s’appelaient Ecovia Renewables, Industrial Microbes et Renmatix.

Partager cet article avec :