Aéronautique : le biokérosène de Total et d’Amyris validé par l’ASTM

Partager cet article avec :

Total et Amyris peuvent commencer à préparer la phase de commercialisation de leur biocarburant pour l’aviation civile. La dernière révision de la norme internationale de l’ASTM, relative aux carburants pour l’aéronautique, rend possible l’utilisation d’un biocarburant qui pourra contenir jusqu’à 10 % de farnésane, une forme hydrogénée du farnésènFarnesenee issu de la transformation de sucres. Obtenu par mélange de kérosène et de farnésane, ce carburant a rempli les critères rigoureux définis par l’ASTM dans le cadre de la version actualisée de la norme D7566, pour une utilisation sur les turbines Jet A/A-1 équipant les avions de ligne des grandes compagnies aériennes.

« La capacité de notre biocarburant à satisfaire pleinement aux exigences de la norme internationale en vigueur dans l’aviation civile marque une étape majeure dans la collaboration entre Total et Amyris. Le ciel est parfaitement dégagé pour que nous puissions commencer à développer le potentiel du farnésane » a déclaré Philippe Boisseau, membre du Comité exécutif de Total et Directeur général de la branche Marketing & Services et Énergies nouvelles.

Une collaboration avec les principaux acteurs

Dans le cadre de sa norme, l’ASTM prévoit une évaluation rigoureuse visant à vérifier et garantir la pleine compatibilité du kérosène issu de matières premières renouvelables avec tout type d’appareil, de pièces de moteur et de systèmes. En collaboration avec les principaux acteurs du secteur de l’aviation, Total et Amyris ont mis en place un programme d’essais exigeants, couvrant aussi bien la spécification des principales caractéristiques du carburant que l’évaluation de sa performance en conditions réelles (essais moteur et en vol). Par ailleurs, ces tests ont permis de démontrer certaines propriétés de leur biocarburant qui présente un point de congélation relativement bas, une grande thermostabilité et une densité énergétique élevée à la combustion.

amyris Total
La société Ethiad travaille à la réduction de son empreinte carbone.

Amyris et Total ont également veillé à la mise en place d’une filière de production durable pour ce carburant, comme en atteste la certification délivrée en début d’année à Amyris par le Roundtable on Sustainable Biomaterials (RSB) pour son premier site de production de farnésane au Brésil. L’Agence nationale du pétrole (ANP), autorité de régulation brésilienne, a déclaré qu’elle allait ajouter ce nouveau biocarburant à la liste des carburants homologués pour l’aviation civile et conformes à la réglementation nationale du Brésil.

Partager cet article avec :