Adhésifs thermofusibles : Perstorp et Corbion combinent leurs forces

Partager cet article avec :

Perstorp et Corbion annoncent conjointement qu’ils mettront sur le marché d’ici à la fin de l’année une innovation de rupture pour le domaine des adhésifs. Il constituera la première référence d’une série d’innovations à venir pour cette industrie.

Associés depuis 2011, les deux partenaires ont mis au point un nouveau copolymère lactide caprolactone, sous la marque Capa, offrant des avantages importants pour le domaine des colles thermofusibles. Ce produit fait la synthèse entre le savoir faire de Perstorp dans le domaine des caprolactones (matière première fossile) et celui de Corbion dans les lactides (matière première renouvelable). Il devrait être apprécié, tant par ses performances que pour sa faible empreinte carbone. Les partenaires annoncent que leur copolymère disposera d’un contenu renouvelable supérieur à 80% et il sera entièrement compostable.

Une combinaison de caprolactones et de lactides
Marco Bootz, vice-président senior biochimie de Corbion a déclaré à cette occasion : « Ce nouveau matériau représente l’aboutissement d’un travail de développement conjoint de deux ans avec Perstorp. Il va créer une plate-forme technologique solide pour le développement de polymères qui offrent une réelle alternative aux matériaux traditionnels tels que l’EVA (éthylène acétate de vinyle) et mPE (polyéthylène métallocène catalysé) pour l’industrie des adhésifs ».
« Grâce à ce partenariat, nous fournissons les fabricants d’adhésifs avec un avantage concurrentiel grâce à des matériaux innovants sûrs qui offrent de hautes performances avec une empreinte environnementale réduite », a ajouté Håkan Björnberg, vice-président Innovation chez Perstorp.
Le nouveau produit Capa devrait être disponible à la vente au dernier trimestre de cette année et sera commercialisé par Corbion.

Partager cet article avec :