Acide succinique : Myriant démarre en Louisiane

Partager cet article avec :

La société américaine Myriant vient de franchir une étape majeure dans son développement avec la service son usine d’acide succinique biosourcé située à Lake Providence, en Louisiane (Etats-Unis). Elle a indiqué que l’approvisionnement vers les clients devrait démarrer prochainement. D’une capacité de 13 600 tonnes par an, cette usine représente la première unité de production de ce genre et à cette échelle en Amérique du Nord, selon le groupe. « Comme c’est toujours le cas lors de la mise en service d’usines chimiques, il nous faudra un certain temps pour atteindre notre pleine capacité de production, mais nous sommes confiants quant à la fiabilité de notre plate- forme technologique », a précisé Stephen Gatto, le président de Myriant.

Un important soutien public

L’usine a été financée à hauteur de 50 millions de dollars (37,3 M€) par le ministère américain de l’énergie (DOE), 25 M$ par le ministère de l’Agriculture (USDA) et d10 M$ par la ville de Lake Providence et l’Etat de Louisiane. De son côté, Myriant évalue à environ 7,5 Mrds $ le marché annuel mondial de l’acide succinique, utilisé dans diverses applications comme les polymères, les uréthanes, les plastifiants et les revêtements. La société précise que son produit permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 94 % comparé à l’acide succinique dérivé du pétrole et de 93 % comparé à l’acide adipique dérivé du pétrole, un produit chimique pouvant être remplacé par l’acide succinique.

Rappelons qu’en Europe Reverdia, joint-venture entre Roquette et DSM, a déjà démarré une unité commerciale d’acide succinique biosourcé de 10 000 t/an à Cassano en Italie, sur un site industriel de Roquette.

Partager cet article avec :