Acide succinique biosourcé : Reverdia expose à Chinaplast

Partager cet article avec :
Reverdia Italie
Nouvelle unité industrielle à Cassano Spinola en Italie.

A l’occasion du salon de la plasturgie chinois Chinaplas 2014 (23-26 avril Shanghai), Reverdia, joint-venture entre DSM et Roquette, a présenté les avantages de son acide succinique à 100% biosourcé, Biosuccinium, pour l’industrie chinoise des plastiques. Biosuccinium permet en effet la production d’un PBS (polybutylène succinate) dans une version biosourcée, avec une empreinte carbone nettement améliorée. Le PBS étant un polymère biodégradable qui peut être utilisé seul ou en mélange pour des applications durables et biodégradables. Cet acide succinique peut aussi avoir des applications comme polyols pour les polyuréthanes, dans des résines pour revêtements ou composites, ou comme plastifiants en remplacement de phtalates. Selon Tristen Li, manager de Reverdia pour la Chine, Biosuccinium présente l’avantage d’être une molécule « drop-in » qui peut remplacer de l’acide succinique d’origine fossile déjà utilisé dans de multiples applications, comme la production de PBS, avec des performances similaires ou même améliorées.

Des performances accrues

Tristen Li cite en exemple une meilleure résistance à l’abrasion dans les polyuréthanes microcellulaires et une meilleure résistance chimique pour les polyuréthanes thermoplastiques à base de 
Biosuccinium. Il ajoute qu’ « En Chine, à la fois le gouvernement et les entreprises, font de plus en plus attention aux produits biologiques ou bio-dégradables en raison de leur attention portée à l’environnement. Nous sommes à divers stades d’approbation avec des entreprises chinoises qui sont actives dans les domaines du PBS, des polyesters polyols pour les polyuréthanes, des revêtements et résines composites et des plastifiants. En fait, la plupart d’entre eux ne travaillent pas seulement avec nous en tant que fournisseurs, mais aussi en tant que co-développeurs de différents marchés. Ils utilisent notre capacité à créer une demande des marchés aval sur ce type de produits, en particulier en Européennes et en Amérique du Nord où la présence de certaines entreprises chinoises est actuellement plus limitée ».

Rappelons que Reverdia produit du Biosuccinium à Cassano Spinola en Italie depuis décembre 2012. La capacité de production du site est d’environ 10000 tonnes/an.

Partager cet article avec :