Acide adipique : ADM investit dans Rennovia

Partager cet article avec :

Archer Daniels Midland vient d’investir 25 millions de dollars dans la société privée Rennovia, qui développe des catalyseurs et des procédés pour la production de produits chimiques biosourcés à des prix compétitifs.
Cet investissement fait partie des efforts continus d’ADM pour renforcer son portefeuille de produits à plus forte valeur ajoutée. Kevin Moore, vice-président Produits renouvelables d’ADM, a déclaré : « Il y a une demande importante et croissante pour des produits chimiques fabriqués à partir de matières premières renouvelables. Nous sommes impressionnés par la technologie que Rennovia développe, et nous espérons que ses produits vont pouvoir rejoindre notre portefeuille de produits renouvelables constitué de propylène glycol et d’éthylène glycol ».

La chaîne nylon

Fondée en 2009, Rennovia travaille pour sa part sur des intermédiaires du nylon 6,6 comme l’acide adipique ou l’hexaméthylène diamine (HMDA). Et la société envisage de les produire par voie catalytique, et non biotechnologique, à des coûts plus avantageux que ceux des procédés pétrochimiques existants.

En mai dernier, Rennovia avait annoncé que son procédé le plus avancé, à savoir l’acide adipique, était au stade pilote. Un passage en démonstrateur en 2014 était annoncé, avant une première production commerciale en 2018. Sur ce produit, Rennovia est concurrencé par des acteurs comme Verdezyne ou Genomatica qui ont choisi la voie fermentaire.

Partager cet article avec :