Acétate de cellulose : Celanese rachète 70% d’Acetow

Partager cet article avec :
Granulés d’acétate de cellulose.

A peine six mois après un changement de propriétaire, Rhodia Acetow se retrouve lancé dans une nouvelle aventure.

Fin 2016, l’ancienne activité de câbles d’acétate de cellulose de Solvay, héritée de l’acquisition de Rhodia en 2011, avait été cédée à Blackstone. Le fonds d’investissement américain va désormais associer cette activité à celle de l’Américain Celanese. Le chimiste américain détiendra 70% du capital, contre 30% seulement pour Blackstone. Objectif principal : la constitution du n°1 mondial du secteur.

Une place de numéro un mondial à la clé

La future coentreprise sera un géant des câbles d’acétate de cellulose (filtres de cigarettes), avec un chiffre d’affaires estimé à environ 1,3 Mrd $ pour 2017, une marge d’Ebitda supérieure à 40%, et 2400 salariés. Elle devrait détenir environ 30% des capacités mondiales, estimées à un total de 810 000 t/an, devant l’Américain Eastman. Blackstone, via Rhodia Acetow, apportera 1 300 salariés et cinq sites industriels : en France à Roussillon (Isère), au Brésil (Santo Andre), en Allemagne (Freiburg), en Russie (Serpukhov), et aux États-Unis (Kingsport). En 2015, cette activité avait affiché un chiffre d’affaires de 542 M€.

De son côté, Celanese apportera son activité Dérivés de cellulose (14% des ventes du groupe en 2016, soit environ 750 M$). Cette division comprend les câbles d’acétate de cellulose, mais aussi les films acétate et les flocons d’acétate. En termes d’actifs, Celanese apportera trois usines : Ocotlan au Mexique, Narrows en Virginie (Etats-Unis) et Lanaken, en Belgique. Ainsi que ses parts, d’environ 30%, dans trois usines chinoises détenues en coentreprise avec le groupe China National Tobacco (CNTC), à Nantong, Kunming et Zhuhai.

Partager cet article avec :