ACD et Xylofutur poussent la filière « bois-molécules »

Partager cet article avec :
DRT
Le bois est un gisement important de biomolécules.

Le pôle de compétitivité Xylofutur et le réseau Aquitaine Chimie Durable (ACD) viennent de s’associer dans le montage de l’action collective LignoCellMarket, autour de la chimie du bois. Inspirée d’une initiative menée par le pôle Fibres, cette démarche vise à faire émerger des projets en rapprochant les acteurs industriels et académiques du bois (fabricants de pâte et papiers, scieurs, industriels du bois énergie, exploitants forestiers, laboratoires des plateformes Xylochem et Xylomat…) et des acteurs de la chimie (dont les cosmétique et la pharmacie) et des matériaux. Dans une logique de bioraffinerie, les acteurs du bois sont susceptibles de proposer de nouvelles molécules biosourcées d’intérêt industriel. Mais pour cela, il faut créer des passerelles entre des acteurs du bois-papier et ces industriels susceptibles d’utiliser les molécules. C’est ainsi que l’action LignoCellMarket a débuté par une étude de marché visant à identifier les types de molécules, les volumes et les prix attendus. Il s’agira ensuite de caractériser les molécules précurseurs dans les coproduits du bois, accessibles économiquement, autant en volume qu’en prix, puis d’identifier des fournisseurs potentiels et de les rapprocher de leurs clients. Les projets qui émergeront seront accompagnés jusqu’à la mise en marché. Pour créer cette nouvelle filière, la région Aquitaine dispose de plusieurs atouts dont l’Equipex Xyloforest, composé de deux plateformes, XyloChem et XyloMat. Des acteurs clés sont également présents sur le territoire. Rhodia porte une chaire industrielle relative à la chimie du bois auprès de la Fondation de Bordeaux, et Tembec vient d’investir dans les Landes sur une nouvelle turbine pour sa bioraffinerie bois. ACD rappelle également que la biomasse est abondante en Aquitaine, la forêt des Landes de Gascogne étant le premier massif forestier cultivé d’Europe.

Partager cet article avec :