Accord de recherche franco-allemand dans les microalgues

Partager cet article avec :

Dans un récent bulletin d’information, l’Adit a fait état d’un protocole d’accord franco-allemand dans la recherche sur les micro-algues. L’Université des Sciences appliquées de Lausitz (Brandebourg), la Fondation Pierre-Gilles de Gennes, et l’entreprise allemande IGV ont signé cet accord le 29 octobre 2012 sur le campus de l’Université de Lausitz à Senftenberg (Brandebourg). La délégation française était composée de Raphaël Cases, directeur général de la Fondation Pierre-Gilles de Gennes et de Laurent Boitard, coordonnateur scientifique entre la Fondation et les universités. Selon l’Adit, les recherches communes devraient pouvoir conduire à la sélection génétique des meilleures souches de micro-algues et une meilleure compréhension des phénomènes physiques impliqués dans la croissance des micro-algues au sein du prototype de photo-bioréacteur développé par IGV. Les partenaires souhaitent pouvoir utiliser la diversité des micro-algues pour la production de produits variés comme les biocarburants, les produits alimentaires, les cosmétiques et les aliments pour animaux.

L’Adit est un organisme gouvernemental de veille concurrentielle stratégique. Il diffuse notamment des informations scientifiques et technologiques en provenance des attachés scientifiques des ambassades françaises à l’étranger.

Partager cet article avec :